" On n’est pas vieux tant que l’on cherche" Jean Rostant ( 1894-1977 )



QUI EST CHRISTIAN BRUN ?



Né en 1951, Christian BRUN, sportif, passionné de gymnastique, très jeune, il s’initie à la culture physique, aux massages et au yoga. Depuis toujours, il est avide de connaissances dans le domaine des sciences naturelles et médicales et il entreprend, après des études secondaires classiques, dés l’âge de 18 ans, des études de NATUROPATHIE et d’HYGIENE VITALE.



Après avoir excercé professionnellement à Angers puis à Paris, il complète sa formation de Naturopathie générale, en AROMATHERAPIE, IRIDOLOGIE, MASSAGES ....et s’initie également à la SYMPATICOTHERAPIE.



Conjointement à ce perfectionnement, Christian BRUN organise mensuellement des CONFERENCES et commence à animer des COURS et STAGES en FRANCE et à l’étranger.



Il collabore pendant 5 ans avec une illustre figure de la Naturopathie française : Pierre Valentin MARCHESSEAU ( 1911-1994 ).



Passionné d’anatomie-physiologie, après avoir professé cette discipline, ainsi que la gymnastique des organes et les biothérapies et formé de nombreux naturopathes, il obtient le titre allemand de HEILPRAKTIKER en 1986 ( Deutsche PARACELSUS Schulen - Munich ).



Son désir d’instruire et de former des naturopathes compétents lui fait créer en 1988, le CENTRE EUROPEEN d’ETUDES et de RECHERCHES NATUROPATHIQUES (C.E.E.R.N ) à Paris, centre de formation dans lequel divers professeurs spécialisés sont sollicités .



Cet esprit pluraliste est un des thèmes que défend le plus sûrement Christian BRUN.



Conscient de son rôle d’éducateur et de pédagogue qu’il possède dans son coeur, il publie à compte d’auteur des livres de vulgarisation dont les derniers : STRESS et IMMUNOLOGIE, le CHOLESTEROL, les CLEFS D’OR D’UN BON SOMMEIL, RHUMATISMES ARTHROSES, ARTHRITES, ALIMENTATION & SANTE PSYCHIQUE et PATHOLOGIES VASCULAIRES, sont très appréciés des étudiants et du grand public.



Il est l’auteur de “ CHOLESTEROL : mythe ou réalité “, “ ARTHROSES, ARTHRITES et rhumatismes “, Le DIABETE... exactement “, " le POUVOIR PSYCHIQUE DES ALIMENTS “, “ l’HYPERTENSION ARTERIELLE “, " Vous avez dit PROSTATE" aux Editions Jouvence – collection Trois Fontaines.



Ses derniers ouvrages sont :



- aux Editions Jouvence :


- "Au diable LA VARICE"( Février 2010 ) " ARTHROSES, ARTHRITES et Rhumatismes", " DIABETE", HYPERTENSION ARTERIELLE", " Vous avez dit PROSTATE ?"



- aux Editions Eyrolles :


- " le GRAND LIVRE DE LA NATUROPATHIE" ( septembre 2011 )


- "LE GRAND LIVRE DU BIEN ÊTRE AU NATUREL" ( septembre 2012 )



- aux Editions Trédaniel :


- "NETTOYER et DRAINER SON FOIE NATURELLEMENT" ( nouveau 2012 )


- " ALIMENTATION & SANTE PSYCHIQUE" ( nouveau 2013 )


- " PREVENIR & GUERIR LES TROUBLES CARDIO-VASCULAIRES avec la NATUROPATHIE" ( nouveau 2013 )


- " STRESS & IMMUNOLOGIE" ( nouveau 2014 )


  - aux Editions Amyris :


- " ANALYSES BIOLOGIQUES en NATUROPATHIE" ( nouveau 2013 )


- en prévision : " l’HISTOIRE SULFUREUSE de l’HUILE de HAARLEM" - " LE MESSAGE DE P.V. MARCHESSEAU"


- aux Editions Solar :


- en prévision : " l’Equilibre acido-basique, revu et corrigé " ( titre provisoire ) - " Le bien vieillir en bonne santé" ( titre provisoire )



et à compte d’auteur – LES EMONCTOIRES - MIGRAINES & MAUX de TÊTE - La MENOPAUSE - ...



Il est également co-auteur avec Daniel KIEFFER d’un " Traité de biothérapie-Pathologies cutanées " et d’un double volume sur " l’Historique de la naturopathie, l’humorisme et le vitalisme ".



En plus de son activité professionnelle de naturopathe consultant, il continue d’enseigner cette discipline et ses techniques au sein de divers organismes de formation.



Il est notamment chargé de cours ( pathologie clinique générale, immunologie, diabétologie, dermatologie, hydrologie, rhumatologie, pathologies métaboliques, massage et techniques manuelles, stratégie naturopathique, analyses biologiques, … ) au [CENATHO-Paris->http://cenatho.free.fr/] ( Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique ).



Il a été également directeur scientifique des études et chargé de cours à DYNAMIS-Chiasso ( Suisse ) Istituto di Formazione in Scienze Naturopatiche Energetiche ed Omeopatiche.



Il complète ses connaissances et se forme aux techniques psycho-émotionnelles et au développement psychocorporel et de relation d’aide auprès de Françoise et Gérard SUEUR.



Il propose chaque année des stages professionnels ou familiaux pour mieux sensibiliser le public à une prise en charge et une auto-gestion de la santé.



Son projet est de créer une unité de formation grand public et magasin biologique ainsi qu’une formation réservée aux professions médicales et paramédicales ( Centre Européen d’Etudes & Recherches Naturopathiques ) à Fort de France ( Martinique ).



Il envisage également d’organiser le Premier Congrès Antillais de Naturopathie.



Il prépare d’autres ouvrages à l’usage du grand public et des étudiants naturopathes, sur la naturopathie, l’anatomie physiologie, les biothérapies, la diététique-nutrition, l’endocrinologie, la ménopause et l’andropause, les maladies respiratoires hivernales, les troubles throïdiens et la naturopathie, les épices et leur sens curatif au quotidien, l’huile de Haarlem, l’hypertension revue et corrigé, le message de P.V.Marchesseau, l’équilibre acido-basique revu et corrigé à la lumière des constitutions, ...comment mourir en bonne santé ?, ...



Interview des éditions JOUVENCE de Christian Brun


la cohérence d’une vie sous le signe de la naturopathie…

1. On vous voit partout en France donnant des conférences, animant des tables rondes… vous êtes actif dans le milieu de la naturopathie depuis plus de 35 ans.

Qu’est-ce qui vous motive à ce point ? Qu’est-ce qui vous pousse toujours en avant ?


- en quelques mots, la passion et le plaisir.


Le plaisir de transmettre avec des mots simples, à la portée de tous, des éléments relevant du bon sens et de la logique, comme nos anciens savaient si bien le faire.
Mais également d’expliquer là encore avec simplicité et bon sens certaines données médicales qui peuvent paraître réservées à des professionnels mais qui avec un peu d’explications claires, sont tout à fait compréhensibles par tous.


Je cherche à démystifier tous les sujets principalement de santé ( diabète, cholestérol, stress, immunité, arthrites, pathologies cardio-vasculaires,… ) et surtout à démontrer que ceux ou celles qui sont dans le pouvoir du savoir ( et il y en a, même en naturopathie ) sont des gens à éviter.


Ils outrepassent leur mission principale qui est celle d’éduquer avant toute chose et de faire comprendre les conseils naturopathiques.


Mais le praticien de santé naturopathique doit également responsabiliser le patient et lui rendre la dignité et la liberté.


En d’autres termes, il ne faut pas se laisser berner et manipuler par ceux qui ont un peu plus de connaissances bien souvent théoriques et livresques dans un secteur tel que la naturopathie, la médecine ou la psychothérapie par exemple.


Je le répète, la naturopathie traditionnelle que je défends depuis près de 40 ans est accessible à tous intellectuellement et en pratique, elle fait partie de la vie en général et c’est même la vie avec un grand V et là, il n’y a rien de compliqué.


Le praticien de santé naturopathe enseigne les lois de la nature et conseille des clés naturelles pour acquérir ou augmenter son capital vital, source de santé/vitalité authentique.
C’est cette force vitale qui permet l’auto-guérison, qui se manifeste à chaque fois qu’on lui en laisse l’opportunité.


" le praticien de santé naturopathe n’est ni médecin, ni charlatan. C’est un éducateur qui vous aidera et vous conseillera des règles élémentaires d’hygiène vitale, pour conserver ou accroître votre force vitale.


Le praticien naturopathe établit un bilan de vitalité et non un bilan de santé réservé aux médecins.


Le praticien naturopathe ne remplace en aucun cas le médecin et ne pratique aucun diagnostic. "


Voilà ce que je défends le plus ardemment et qui me pousse à faire des interviews sur différentes radios et télévisions et des conférences quand on me sollicite ou des cours dans différentes écoles de naturopathie en France et en Europe, ce qui se produit de plus en plus car les organisateurs connaissent mon sens humoristique et ironique et mes coups de gueules contre cette notion de pouvoir et le sectarisme intransigeant de certains.
Voilà encore une raison supplémentaire qui me pousse à toujours aller de l’avant : faire passer un message de bien-être et de réconciliation avec soi-même avec humour, joie , plaisir et partage.

2. Vous avez publié six ouvrages aux éditions Jouvence et vous avez encore beaucoup de projets. Avez-vous un besoin d’écrire indépendamment de l’envie de transmettre un savoir ? Pensez-vous un jour écrire sur d’autres sujets que la santé ?


- oui c’est un besoin pour moi de synthétiser des connaissances que j’ai reçu des autres notamment de Pierre Valentin Marchesseau dont j’ai eu le privilège d’être l’élève puis l’assistant durant 6 ans.
Il m’a inoculé le " virus " de la communication, de l’écriture et de la synthèse c’est à dire d’aller à l’essentiel et d’employer des mots simples mais justes et sans utiliser des mots compliqués que seule une catégorie professionnelle peut comprendre, …. C’est cela être dans le pouvoir et c’est cela que je combats ardemment.
Il est tellement plus simple et agréable d’utiliser des mots de tous les jours pour expliquer avec humour et rire les réformes d’hygiène de vie compatibles avec la santé authentique mais aussi avec la vie de société dans laquelle, nous vivons tous, même si cette société n’est pas parfaite !!!


Pourquoi ne pas écrire un jour un livre sur un sujet autre que la santé, même à 58 ans, l’avenir est devant moi alors, …..alors laissons mûrir dans mon cerveau et dans mes " tripes " les idées futures et peut-être aurez-vous une surprise ?

3. Quels sont les commentaires que les lecteurs vous font le plus souvent ?


- cela peut paraître prétentieux mais je ne reçois que des compliments, quant à la clarté de mes écrits et sur le sens pédagogique et humoristique de mes interventions.
Souvent mes lecteurs me disent ou m’écrivent pour m’informer qu’enfin ils ont compris leur pathologie, son sens symbolique, que la réforme naturopathique relevant du bon sens et de la logique, leur a fait le plus grand bien.


Parfois leur médecin traitant est tout à fait d’accord pour poursuivre cette réforme puisqu’elle semble leur convenir et qu’elle leur permet également de prendre en charge leur santé.


Certains médecins m’écrivent même pour me dire qu’ils adhérent totalement à mes propos qualifiés par certains de populaires.


Ils trouvent enfin une logique et des explications simples et de bons sens leur permettant d’envisager leur médication différemment voire de travailler conjointement avec des données naturopathiques décrites dans mes ouvrages ou bien travailler directement avec des praticiens de santé naturopathes, ce que j’encourage vivement bien entendu.


Ce sont les patients et malades qui tireront le bénéfice de cette collaboration dénuée de toute compétition, ….


Cela me fait bien entendu plaisir personnellement mais aussi au titre de la profession car nombreux sont les médecins actuellement qui pensent qu’une collaboration étroite est possible entre médecins et non médecins pour le plus grand bien des patients.
Il est temps d’enterrer la hache de guerre.
Combien de fois, j’encourage mes étudiants à cette collaboration.


L’allopathie a fait des progrès considérables incontestables que personne ne peut nier raisonnablement. Ces progrès ont sauvés des vies.
Cependant pour les petits "bobos" de la vie quotidienne et pour modifier le "terrain", les praticiens de santé naturopathe, formés raisonnablement, sont tout à fait compétents pour réaliser cela grâce à des techniques comme l’alimentation, l’hydrologie, la relaxation, la respiration, ….
Je le répète, la médecine est absolument indispensable dans les cas d’urgence, d’infection ou bien dans les cas où la vie ou une fonction est en danger, …. C’est le terrain par excellence de l’allopathie.
Il serait illusoire de croire que la naturopathie puisse réaliser cela, … chacun a ses incompétences !!
Alors pourquoi ne pas unir nos connaissances et reconnaître nos incompétences, ne sommes nous pas au 21 éme siècle ? sommes-nous des enfants gâtés ?
Faut-il encore faire des guerres intestines et croire chacun, être dans la vérité unique ?
N’est-ce pas une attitude indigne de société qui se veut, développée et si fier de son système de santé ?

Il faut cesser d’être dans la dualité (le 2) épuisante et réductrice pour aller vers la trinité (le 3) source de sagesse et d’action et non de réaction.

4. Mettez-vous facilement

en pratique ce que vous préconisez dans vos ouvrages ? Sur la question de votre propre discipline alimentaire êtes-vous un élève assidu ou avez-vous besoin d’être rappelé à l’ordre de temps à autre ?


J’essaie de mettre en pratique ce que j’écris ou conseille chaque jour en cabinet ou enseigne dans mes cours, … mais je ne suis qu’un homme parmi tant d’autres avec mes qualités ( je l’espère ) mais aussi mes défauts et mes faiblesses.
Compte tenu de ma constitution et de mon hérédité, j’aime tous les plaisirs de la Vie en général, je suis un épicurien, dont ceux de la bonne chair, alors, je dois me contrôler en permanence.
Quant à être rappelé à l’ordre, mon organisme s’en charge quand j’oublie certains principes simples de réformes alimentaires par exemple.
Et si ce n’est pas mon corps qui se charge de cette mise au point brutal ( malaises, nausées, maux de têtes, état nerveux, surexcitation, fatigue anormale,…. ) ce sont mes 4 fils ( Grégory, Nicolas, Mikhaël et Dorian ) qui se chargent ironiquement mais avec fermeté et ironie de me rappeler ma cohérence vis à vis de mes écrits ou de mes paroles.
Quoiqu’il en soit, n’oublions jamais, un principe et une notion fondamentale pour réussir sa vie, :
PLAISIR, JOIE et PARTAGE.


Une de mes étudiantes, devenue une véritable amie m’a dit un jour :


« Christian, tu prêches le « spiritueux » mais tu pratiques le « spirituel » tandis que d’autres prêchent le « spirituel » sans pratiquer le « spiritueux ».


Cette phrase résume bien mon personnage atypique dans le monde de la naturopathie où beaucoup prêchent l’Amour des autres en oubliant de s’aimer eux-mêmes et restent dans la théorie de l’humanisme qui devrait faire battre le cœur de chaque naturopathe.


Texte issu d’un de mes ouvrages :
PLAISIR, PARTAGE, ACCEPTER


Il y a aussi d’autres notions qu’il convient enfin d’aborder ici afin de bien faire comprendre que la naturopathie, ( du moins celle que j’enseigne en cours et celle que je conseille chaque jour en consultation et qui est celle également de mes amis praticiens-naturopathes ) n’a rien à voir avec ces pseudo-gourous qui préconisent des régimes fades, sans vie, sans chaleur, sans amour, sans plaisir.
En effet, la notion de plaisir est fondamentale pour qui veut se bien porter ; elle doit s’attacher à tous les actes et tous les aspects de la vie personnelle et professionnelle ( par exemple alimentation, bain, massages, travail, ...).
Tout faire avec plaisir engendre des réactions organiques compatibles avec la santé authentique.
Cette notion de plaisir est nullement antagoniste à la naturopathie, bien au contraire, elles sont complémentaires.
Ce plaisir engendre inévitablement la notion de partage : quand on éprouve du plaisir, on désire le partager avec des amis, ce qui engendre davantage de plaisir et il en résulte une histoire ou une vie merveilleuse sans fin.
Bien entendu, le plaisir qui est défini ici n’a rien à voir avec la perversité quelle qu’elle soit.
Les notions de plaisir et de partage véritables devraient être enseignées dans les écoles. Elles permettraient à bon nombre d’élèves et d’étudiants de se déculpabiliser et de pouvoir être des Hommes responsables.
Il convient également d’accepter consciemment sans culpabilité de faire des erreurs ( erreurs au niveau alimentation, mais aussi comportemental).
Reconnaître et accepter consciemment ses erreurs, permet de se bonifier.
Celui qui accepte ses propres erreurs accepte aussi celles des autres ; c’est la PAIX UNIVERSELLE dans toute sa dimension humaine tant au niveau matériel, physique et psychologique que religieux et spirituel.

5. Comment avez-vous été sensibilisé à la naturopathie ? Comment tout cela a t-il commencé ?


Très jeune, j’ai du subir plusieurs interventions chirurgicales et fréquenter pendant de longs mois les hôpitaux et maisons de convalescence.
Ces séjours m’ont sensibilisé à la médecine et à la santé en général.
Après des études secondaires classiques, au cours d’un travail saisonnier, j’ai rencontré une personne qui m’a parlé pour la première fois de naturopathie, terme totalement inconnu à cette époque ( il y a de cela plus de 35 ans ).
Il m’a conseillé de m’adresser à celui qui a synthétisé la naturopathie française et intégré les 3 cures ( désintoxication, revitalisation et stabilisation ) : Pierre Valentin Marchesseau ( 1911-1994 )
Chaque praticien de santé-naturopathe, digne de ce nom, applique quotidiennement ces cures de base.
Après lui avoir écrit et l’avoir rencontré, j’ai été séduit par la logique et le bon sens de ses propos concernant la santé/vitalité et la naturopathie.
Il ne s’agissait pas de remèdes naturels mis bout à bout sans cohésion ni d’une méthode qui interdit telle ou telle pratique alimentaire ou la prescription de plantes, d’huiles essentielles ou de vitamines ou d’oligo-éléments sans cohérence.


Il faut bien comprendre que remplacer les médicaments allopathiques par des produits naturels, reste une démarche anti-symptomatique.
La naturopathie est totalement différente de cet état d’esprit.
Il s’agit d’une hygiène de vie simple calquée sur la physiologie humaine, de comprendre la pathologie, qu’elle en est la genèse ( en ce sens, bien entendu les idées divergent entre allopathes et naturopathes ).
De plus, le praticien de santé-naturopathe apporte ses connaissances et compétences, mais il éduque et responsabilise sans culpabiliser, la personne qui l’a sollicitée.
La naturopathie n’est pas une médecine au sens classique du terme puisque nous n’avons pas besoin de diagnostic, mais d’un bilan de vitalité ( anamnèse, morphologie, iridologie, questionnaire, … ).
Ayant compris cela, j’ai décidé d’en faire ma profession et voilà plus de 30 ans que j’exerce et enseigne cette discipline qui sera, j’en suis persuadé, la "médecine" des années futures.

6. Est-ce qu’il vous arrive de vous lire, de vous replonger dans certains de vos livres ? Quels sentiments avez-vous après coup ?


Bien entendu, chargé de cours notamment diabétologie, cholestérol, rhumatologie, immunologie, analyses sanguines et urinaires, pathologies dermatologiques, … au CENATHO ( Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique ), je replonge souvent dans mes livres pour y puiser un plan de cours et des rappels.
Dire que je n’éprouve pas un certain plaisir et une certaine fierté d’avoir écrit ces ouvrages, serait une fausse modestie de ma part, mais dire que je suis entièrement satisfait et que je ne souhaite pas les remanier et me replonger dans leur modification serait là aussi un mensonge.
J’ai envie d’être plus concret et encore plus pédagogique. C’est important pour moi.

7. Les thèmes abordés dans vos ouvrages sont tous très prisés par le lecteur. Comment faites-vous pour cibler si bien vos sujets ?


Il s’agit simplement de sujets de société. Ce sont mes patients et mes élèves qui m’incitent à la rédaction et au choix de ces sujets.
Ils ne sont absolument pas "calculés" à l’avance. Ce sont les pathologies que je rencontre le plus souvent dans mon cabinet de consultation à Versailles ou lors de mes conférences et ce sont des pathologies dont je suis chargé de l’enseignement dans le cadre d’une formation professionnelle naturopathique.
Les prochains traiteront des problèmes de prostate, les désordres hépatiques, le stress et l’immunité, la ménopause, les problèmes de thyroïde, sexualité et naturopathie…. et à la demande de Jacques Maire, mon éditeur, j’aurai l’immense plaisir et honneur de pouvoir écrire un ou plusieurs livres sur le message naturopathique et l’esprit de synthèse de P.V Marchesseau.

8. Pouvez-vous vous décrire en quelques mots ?


Il est très difficile de répondre à cette question. Quoiqu’il en soit, je suis un homme de 58 ans, père de 4 fils que j’adore et qui me le rendent bien en passant des moments communs inoubliables remplis de rire et d’insouciance.


 Je crois être très dynamique en essayant de ne pas ménager mes efforts et mon travail ( consultations, conférences, cours, livres, interview radio et TV, stages familiaux, … ) et surtout ce qui me caractérise c’est d’utiliser l’humour et le rire pour tenter de faire passer "le message de la naturopathie".
Ma devise est : "je travaille sérieusement sans me prendre au sérieux".


Mes conférences ou mes cours et je l’espère mes écrits, sont vivants, agréables et pleins d’anecdotes et histoires vécues ( selon mes étudiants et mes lecteurs ).
J’aime les choses simples comme passer une soirée avec des amis, aller au cinéma ou regarder les flammes danser dans la cheminée avec la femme que j’aime dans mes bras ou bien encore prendre un bon bain chaud et rester à ne rien faire et en éprouver du plaisir et sans me culpabiliser.
Le plaisir simple, la joie du partage sous toutes leurs formes sont ma priorité.
L’expression de mon ressenti est également fondamentale pour moi.
J’écris et je m’exprime spontanément avec "mes tripes" et j’en éprouve un vrai plaisir.

J’ai constaté que plus j’agis ainsi dans l’authenticité et plus les organisateurs de conférences ou de cours font appel à mes services : les auditeurs ou les étudiants éprouvent une véritable complicité avec moi et découvrent que la naturopathie est à la portée de tous et non réservée à une pseudo élite qui ne souhaite que le pouvoir.

Pour moi la véritable thérapeutique est le rire et la dérision de soi-même.


9. On devrait vous identifier à une couleur, un paysage, une musique, un film et un met que choisiriez-vous ?


- couleur : rouge vif plein de vie
- paysage : la mer bretonne avec ses merveilleuses vagues si pleines de vie
- musique : le jazz et musique d’ambiance pleines de joie, de dynamisme et de romantisme
- film : les films de Pagnol avec leur fraîcheur et leur simplicité mais avec aussi leur moral et respect des valeurs familiales
- met : un plateau de fruits de mer ( huîtres, tourteaux, bigorneaux, crevettes, praires, … ) qui titille les papilles gustatives et remplit le cœur de bonheur si on le déguste et le partage à 2

10. Que vouliez-vous être quand vous étiez petit ?


Travailler dans le secteur médical, aider les autres et comprendre mais je suis très heureux d’avoir choisi la voie de la naturopathie et d’avoir eu la chance de rencontrer P.V. Marchesseau et d’avoir été son assistant pendant 6 ans. Grâce à lui, et je lui rends un hommage très respectueux, j’ai appris à parler en conférence, à garder mon humour et mon authenticité et à être pédagogue.
Je réalise ce que je voulais être ; je suis donc heureux et voilà pourquoi j’ai envie de partager avec joie, plaisir et humour ce bonheur.

11. Quel est votre souhait le plus cher ?


A titre personnel, que mes 4 fils soient heureux et puissent se réaliser comme hommes responsables et qu’ils soient fiers de leur papa et de son travail.


Mais aussi de rendre heureuse une femme qui n’aura peut-être pas « tiré le gros lot « en me rencontrant et en acceptant de vouloir partager avec moi « mes contradictions « et mon côté « vilain petit canard « .
A titre professionnel, que la naturopathie soit enfin acceptée comme une évidence, d’utilité publique et que je puisse partager ma passion avec les autres

12. Quelles sont vos deux citations préférées ? 


En voici plusieurs :


" j’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé " Voltaire


" Commencez à être vous-même et non pas à vivre ce qu’on voudrait vous voir vivre "
Jan Van Helsing


“ Nous n’héritons pas la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants “
Antoine de Saint Exupéry


« Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu « 
 Jules Renard

13. Quel est le message que vous voulez adresser à votre éditeur ?


Remercier Jacques Maire, tout simplement de sa confiance en m’éditant et en acceptant mes manuscrits, qu’il soit convaincu que j’œuvrerai pour en rester digne.
Et comme il l’a déjà fait, il peut continuer à me proposer des conférences, interview et des sujets de livres.
Que son dynamisme d’éditeur reste toujours présent pour ma plus grande joie et pour celle de mes lecteurs qui découvrent ainsi ce qu’est la naturopathie authentique. ..


Né le 14 Mai 1951 à PARIS 12 éme



Nationalité : Française



Situation de famille : divorcé ( 1998 ) – 4 enfants


 


PROFESSION :



Praticien de santé-naturopathe



  Enseignant - Professeur de naturopathie



Iridologue – Heilpraktiker ( Paracelsus – Munich )



Psychothérapeute



Conférencier – auteur de plusieurs ouvrages ( Ed Jouvence )



Membre de l’Académie des Sciences de Rome ( 1983 )





ETUDES, TITRES & QUALITES



- Etudes secondaires : Bac D


- Etudes professionnelles :


 


- diplôme d’hygiéniste-diététicien de l’Institut d’Hygiène Naturelle – 1972


- diplôme de praticien en hatha-yoga de l’Institut d’Hygiène Naturelle – 1972


- diplôme de praticien de santé-naturopathe de l’Institut d’Hygiène Naturelle – 1974


- diplôme de praticien en hydrologie de l’Institut d’Hygiène Naturelle – 1976


- diplôme de praticien en pneumologie de l’Institut d’Hygiène Naturelle – 1976


- formation en Aromathérapie – 1 & 2ème degrés – certificat du Collège d’Initiation aux Plantes Médicinales -1982


- diplôme de professeur/enseignant en naturopathie de l’Institut d’Hygiène Naturelle – 1983


- heilpratiker ( Deutsche Paracelsus Schulen - Munich ) – 1986

 

 


 

- attestation d’Etudes de Cosmétologie et d’Esthétique Naturelle ( Lab Christine Le Moult ) 


 

- Formation en psychothérapie émotionnelle 


 

 

 

 


 

Intitulé des formations assurées 


    - naturopathie générale


- nutrition générale



- étude des problèmes cutanés et stratégie naturopathique



- étude du système immunitaire et stratégie et biothérapies naturopathiques



- étude des problèmes métaboliques et stratégie naturopathique ( cholestérol, diabète )



- étude des problèmes articulaires et stratégie naturopathique



- étude des problèmes respiratoires et stratégie naturopathique



- étude des plantes et huiles essentielles en naturopathie traditionnelle holistique



- étude de l’hydrologie en naturopathie



- étude du sommeil et stratégie naturopathique



- étude des problèmes rénaux et stratégie naturopathique



- bilans biologiques courants ( sang, urine, coproculture )



- étude du f


oie et stratégie naturopathique



- …





PARCOURS PROFESSIONNEL :



- De 1970 - 1972 - différents emplois ( banque, assurance, …. )



- 1972 - praticien de hatha-yoga et nutrition à Angers



- 1974 - directeur des ventes ( usine de placages )



- 1979 – praticien de santé-naturopathe en libéral



- 1982- 1988 - assistant de P.V. Marchesseau & professeur de naturopathie



- Depuis 1982 – professeur de naturopathie - chargé de cours au CENATHO-Daniel Kieffer - Paris ( Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique )



- 1988 - création du Centre Européen d’Etudes & de Recherches Naturopathiques ( C.E.E.R.N ) centre de formation à Paris et à Nantes



- 1990 - création de la SARL Centre Emeraude ( centre de soins et de formation en naturopathie )



- 1998 - Directeur Scientifique des Etudes & Chargé de cours à DYNAMIS-Chiasso ( Suisse ) Istituto di Formazione in Scienze Naturopatiche Energetiche ed Omeopatiche



- Depuis 1988 – auteur de plusieurs ouvrages publiés à compte d’auteur ou publiés par les Editions Jouvence – collections Trois Fontaines



- depuis 1992 : professeur de naturopathie et praticien de santé naturopathe ( profession libérale )

23
Nov.17