" J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé" Voltaire ( 1694-1776 )

QU’EST CE QUE LA NATUROPATHIE ?

 La naturopathie n’est pas une secte
 
La naturopathie est une science et un art qui demande du dicernement et des études mais aussi de la délicatesse, de la psychologie et surtout de l’Amour !!!
 Ce n’est donc pas une médecine au sens où on le comprend actuellement, mais c’est une philosophie, un art et une science : celle de se maintenir en bonne santé, en parfaite santé, par des moyens naturels.

LA NATUROPATHIE EST UNE HYGIENE DE VIE CALQUEE SUR NOTRE PHYSIOLOGIE
Le praticien de santé naturopathe, dans ces conditions, a un rôle d’éducateur de santé ( éducation, prévention et responsabilisation et prise en charge de chacun ) plus que de thérapeute au sens employé aujourd’hui.

Pour nous P.S.N. :
 
 " la santé est un état d’harmonie physiologique, psychologique, dynamique et holistique ( différents plans constituants l’être l’humain ) ".


SI VOUS SOUHAITEZ AVOIR PLUS DE RENSEIGNEMENTS SUR LA NATUROPATHIE, JE VOUS ENGAGE VIVEMENT A LIRE MON DERNIER LIVRE EDITE AUX EDITIONS EYROLLES ( en librairie ou directement - voir la rubrique livres ).
 

Selon P.V.Marchesseau ( 1911-1994 )
 
« La Naturopathie est une hygiène de vie, conforme aux lois de la Nature et à notre physiologie. Il y a une loi biologique universelle qui est que chaque type de vivant a son milieu qui lui est propre.
Chaque fois que nous transgressons les lois naturelles spécifiques à notre espèce et que nous modifions notre milieu spécifique, il s’ensuit des troubles, des maladies : par exemple, nos aliments dénaturés, anti-spécifiques produisent des déchets toxiques : les colles et les cristaux qui finissent par saturer nos humeurs ( sang, lymphe, sérums ) et surchargent dangereusement nos émonctoires ( peau, reins, poumons, intestins-foie-vésicule bilaire qui sont nos organes spécifiques éliminateurs biologiques ).
 
Il s’ensuit, quand le seuil personnel de tolérance est dépassé, une tempête plus ou moins importante, provoquée par la force vitale disponible dans le but d’activer, de provoquer une élimination salutaire des déchets et d’épurer ainsi nos humeurs dans lesquelles baignent et se nourrissent nos cellules.
 
Nous avons ainsi en fonction de la puissance de notre force vitale soit des maladies dites de surface, éruptives avec fièvre sueur, crachats, diarrhées, soit des maladies internes, chroniques ou dégénératives ( cancer, leucémie, … ).
 
Il convient donc d’aider l’organisme à s’auto’épurer quand celui-ci est malade ou à respecter les lois spécifiques à notre espèce : c’est l’art du naturopathe, l’aide de des 10 agents naturels ( aliments, air, exercices, eau, plantes, … ) afin de favoriser le retour à des conditions favorables à un milieu spécifique et de permettre à la force vitale de se manifester librement dans le but d’une auto-guérison.
  
Dans ce sens, le Naturopathe ne soigne pas, il aide, il développe la force vitale et c’est le corps lui-même qui se guérit si il est malade ».
 
 


 

20
Oct.17